Aide psychologique ou psychothérapie ?

– la thérapie de soutien

Quelques entretiens ponctuels peuvent être suffisants pour dénouer ce qui vous entrave dans votre quotidien, pour vous aider à surmonter une difficulté de vie (séparation, deuil, problème professionnel…) ou un choix à faire.

L’accompagnement vise alors la résolution de votre problème sans effectuer des modifications profondes de votre mode de fonctionnement. Mon rôle est alors, par mon écoute et mon questionnement, de vous aider à faire face à l’obstacle que vous rencontrez pour au final vous aider à trouver vos propres orientations.

 – la psychothérapie

Un soutien régulier hebdomadaire ou tous les quinze jours, sur plusieurs mois peut être préconisé pour des changements profonds et durables du mode de fonctionnement psychique, pour vous amener à une meilleure compréhension de vous-même, de votre entourage, de vos émotions et réactions.

La psychothérapie d’orientation analytique vise à remanier l’ensemble de l’équilibre psychique pour induire des transformations psychiques et au final opérer une action sur le symptôme, qui pouvait avoir sa raison d’être dans le passé mais vous entrave aujourd’hui.

Mais quelle que soit la démarche, pour que celle-ci soit bénéfique, le patient doit s’inscrire comme le thérapeute dans le processus d’amélioration. Cela implique parfois un chemin difficile et douloureux

Pour éviter les mauvaises surprises…

– Un rendez-vous pris et annulé moins de 48 heures à l’avance est dû.

Ce dernier principe vise à assurer la régularité et donc la qualité du travail engagé.

– Les consultations psychologiques ne permettent pas un remboursement par la caisse d’assurance maladie. Certaines mutuelles prennent en charge une partie des frais.